HELLO WILD POP UP

LE WILD POP-UP

Du 11 au 15 octobre avait lieu notre tout premier Wild Pop-up, au Morning République à Paris. Retour sur ces trois jours de rencontre dédiés aux professionnels de l’événementiel. 

Nous voulions créer un événement de partage et de découverte autour de nos produits et de nos valeurs. Nous souhaitions communiquer autour des piliers fondamentaux de Wild Stories, à savoir un design remarquable, des matériaux nobles, un rendu de qualité et notre engagement RSE

L’IDEE

Au programme, présentation de la Wild Box (la borne photo), du Moonwalker (le multi-caméra) et de Echo (le social booth)Échanges, discussions, démonstrations, nous avions pour but d’apporter une solution dédiée à chaque profil et chaque événement. Pour cela, nous avions prévu des rendez-vous d’une heure avec nos invités au cours desquels ils pouvaient à la fois nous parler d’eux, de leur entreprise, de leurs envies, et s’amuser à découvrir ou redécouvrir nos produits.

 

LIEU IMMERSIF ET PARTENAIRES D’EXCEPTION

Le choix du lieu et de nos prestataires n’était pas anodin, nous souhaitions que les invités soient immergés dans l’univers de Wild Stories. Le Morning est un espace de co-working chaleureux et accueillant, auquel nous pouvions réellement ajouter notre patte “fun et remarquable”.

Pour nous accompagner ?  La crème de la crème. Lila Poppins, Pampa et Morgane Berughel-Crucq sont venues agrémenter la mise en scène de nos produits avec des fonds hauts en couleurs, réalisés à partir de fleurs d’illusions , papier découpé ou tissage à la main. Comme à notre habitude, nous prenons beaucoup de soin à choisir nos partenaires, en veillant notamment à ce que les matériaux utilisés pour leurs créations soient en parfaite osmose avec nos engagements environnementaux.

 

 

LE MOONWALKER – PAMPA

Pour l’occasion, nous avions installé notre multi-caméra, l’ovni aux onze appareils photos. Le fond photocall du Moonwalker a été réalisé par notre partenaire Pampa. Un mur de 2mx4m réalisé en fleurs d’illusions en tissu, pour un décor coloré qui nous replonge au printemps. Et grâce au rendu du Moonwalker qui nous fige dans le temps, on s’y croirait presque! 

   

 

 

LA WILD BOX – LILA POPPINS

Notre produit phare était pimpé par le fond étoilé de Lila Poppins, paper-artist aux multiples talents. Lila réalise, entre autres, des photocalls en papier découpé. Celui-ci lui a demandé quatre jours de travail. On sent dans le rendu toute la rigueur et la délicatesse de Lila.

  

  

 

ECHO – MORGANE BAROGHEL-CRUCQ

Ce pop-up, c’était aussi l’occasion pour nous de présenter Echo, notre social booth, le dernier né de Wild Stories. Dédié à la création de photos/Boomerang destinés aux réseaux sociaux, il ouvre le champ des possibles en matière de fun. Il inclut, huit accessoires digitaux, et une technologie de fond vert sans fond vert pour laisser libre cours à l’imagination et à la personnalisation. C’est notre partenaire Morgane Baroghel-Crucq, designeuse textile dont les réalisations s’inscrivent à la rencontre du design, de l’artisanat et de l’art, qui a réalisé le photocall d’Echo. Elle a conçu un tissage à la main raffiné et délicat pour embellir ses rayons.

  

 

 

 

3 JOURS DE RENCONTRE

Un grand merci à nos invités et nos partenaires pour leur présence qui a fait de notre tout premier pop-up un véritable succès. Nous étions ravis de rencontrer nos prospects dans un cadre modelé à notre image et trépignons déjà à l’idée de renouveler l’expérience. A très vite au prochain Wild Pop-Up !

 

 

Pour en savoir plus sur nos produits, c’est ici. Et pour réserver… C’est là !

Pour sa toute première sortie, Echo, notre Social booth dédié aux locations longues durées et résidences était accueilli aux Hortensias du Lac et aux 70 Hectares…et l’océan
Ces deux hôtels, situés respectivement à Hossegor et à Seignosse (40) disposent d’un design, d’une architecture et d’une décoration remarquables. Installé dans l’entrée des Hortensias et dans le Salon des 70 Hectares, Echo s’est parfaitement fondu dans les décors respectifs.


Le but : permettre aux clients de se prendre en photo, d’enregistrer des gifs, d’utiliser les props digitaux,  de partager leurs images et de garder ainsi un souvenir heureux associé à leur passage dans les 2 établissements. 

 

Le Mot du client : Nous avons eu le plaisir d’installer dans nos Maisons 70 hectares… et l’océan à Seignosse et Les Hortensias du Lac à Hossegor 2 photobooths sur une semaine. Ils se sont parfaitement intégrés de par leur design contemporain dans l’atmosphère chic et décontractée de nos deux établissements. Ils ont fait le bonheur de nos clients et des équipes qui ont immortalisé de beaux souvenirs par l’utilisation intuitive, simple et ludique des photobooth.

 

Les Hortensias du lac :

   

 

70 Hectares :

   

   

 

Interface personnalisée :

Une interface personnalisée à été crée pour chaque lieu, déclinée sur la charte graphique des établissements.

 

Accessoires digitaux :

Mise à disposition d’un pack de 9 accessoires digitaux, utilisable sur les photos et les gifs, pour une expérience encore plus jouissive!
+ 3 filtres de base « made in Wild Stories » applicables sur les visuels. Sépia, couleur, noir et blanc.

 

Envoi par email :

Envoi instantané par email, pour récupérer les souvenirs et permettre le partage sur les réseaux sociaux.
En fonction de chaque établissement, Personnalisation « brandée » de l’email reçu par les utilisateurs.

Pour en savoir plus sur Echo, c’est ici. Et pour réserver… C’est là !

LA RENCONTRE : 
En fait, nous sommes meilleurs amis depuis le lycée. On s’est connu pendant notre deuxième seconde que nous avions tout les deux redoublé… ^^ et on a été meilleurs amis pendant presque 10 ans avant de finalement se mettre en couple. On faisait chacun notre petite vie sentimentale de notre coté sans imaginer qu’un jour, on finirait par se marier !
C’est après mes études en Angleterre, où je suis partie vivre pendant 5 ans, qu’il y a eu un changement dans notre relation et nos sentiments, et heureusement, le changement s’est développé en même temps pour nous deux ! L’absence de ces 5 ans avait renforcé encore plus notre relation, et avec la maturité (on était presque vieux à 22/23 ans faut dire !) nos sentiments ont évolué.

 

 

LA DEMANDE :
Elle a eu lieu à Annecy, pour le nouvel an 2019. On avait prévu d’aller voir le feu d’artifice en station au dessus d’Annecy, Noël est ma période préférée de l’année et j’adore la neige et la montagne, donc le projet était de faire sa demande dans la neige, pendant les fêtes de fin d’année, un truc romantique quoi ! Et puis en fait.. selon les propres mots d’Antoine, l’ambiance était carrément « bidoch’ », et il n’y avait même pas de neige !
Du coup, c’est en rentrant à l’hôtel à Annecy, dans notre chambre, qu’Antoine a fait sa demande juste avant qu’on aille se coucher ! Finalement, une demande en toute intimité bien plus romantique que l’ambiance alcoolisée en pleine foule ! ^^
Evidemment, il n’a même pas eu le temps de poser la question que j’avais déjà crié «  OUI OUI OUI OUIIIIII » lol

 

 

LE BOOM BOOM SOUVENIR DU MARIAGE :

Sans aucun doute, et nous sommes tous les deux d’accord, la cérémonie sur la plage et en particulier, notre découverte au tout début de la cérémonie. On a respecté peu de traditions mais il y en a une qui nous tenait à cœur, c’était de pouvoir nous découvrir à la cérémonie, avec tous nos invités.
Nous n’avions pas pu voir la plage dans la matinée et c’est la super équipe de DDay Wedding Planner qui a fait toute l’installation de la cérémonie et du cocktail, donc quand nous avons découvert la beauté de cette plage, avec cette magnifique cérémonie (décorée par Velvet Rendez-vous), on était bluffés !
C’est surtout au moment où j’ai remonté les rangs de la cérémonie, au bras de mon père, entourée de tous nos proches, et Antoine au bout de l’allée, ému aux larmes lui aussi, accompagné de sa maman, que nous avons tous les deux vécu l’un des moments les plus forts de la journée. 
Mais honnêtement, le weekend complet reste un boom boom souvenir à tout jamais ! Même la pluie du samedi matin, qui a failli tout faire capoter, ou notre cher Covid, n’auront pas réussi à gâcher le moindre souvenir de ce weekend! On serait prêts à recommencer tous les ans! 

 

 

UN CONSEIL POUR BAIGNER DANS LA COOL ATTIDE LE JOUR J :
S’entourer des meilleurs prestataires (ne pas avoir peur d’y mettre un peu plus de budget que prévu), et avoir une confiance entière en chacun d’eux. Nous avions une équipe de rêve avec nous, ils ont tous participé à la réussite dingue de ce mariage et font partie des souvenirs de cette journée comme chacun de nos invités. Pour un mariage Covid et pluie (en Camargue au mois d’aout !) ils ont tous assuré et nous ont permis de profiter de chaque instant. 
Mais aussi, pour en profiter au max, limiter sa liste d’invités ! C’est toujours un choix difficile à faire, mais c’était pour nous la clé d’un mariage dont nous profiterions à fond. Devoir courir à droite et à gauche toute la journée pour essayer d’échanger au moins 2 mots avec chaque invité, dont certains avec qui on aurait pas eu de contact depuis plusieurs mois, pour faire plaisir à X ou Y, on n’a même pas voulu l’imaginer. Nous n’étions que 80 et nous avons à peine eu le temps de vraiment voir tout le monde ! La journée passe vraiment trop vite !

 

 

 

 

POURQUOI WILD STORIES :
Ohhh tellement de raisons différentes : la qualité du service et des échanges avant le mariage, la prestation sur place avec un opérateur pendant toute la durée de la prestation qui s’assure de la bonne mise en place de la box et de son utilisation fun et variée par les invités, l’esthétisme et la qualité de la box et des images, le rendu parfait des images (nous étions tous beaux grâce à votre box ! ^^), l’engagement social et écologique de votre entreprise, et surtout, une équipe en qui nous avions totalement confiance et qui nous a permis de profiter de la journée sans se poser de questions ! 
Grâce à la wild box, nous avons pu faire des photos avec tout le monde, en s’amusant et sans perdre 30 minutes figés les uns à coté des autres pendant le cocktail !

 

 

 

 

 

 

S’IL NE DEVAIT EN RESTER QU’UNE ? Votre photo préférée faite à la Wild box
Impossible de n’en choisir qu’une… ^^ Mais on a quand même été bluffé par le talent de certains avec cette photo (et la rapidité pour arriver à la 4e photo ^^) !

fond végétal mariage kelly et antoine

LISTE DES PRESTATAIRES CHOUCHOU :
Photos : Yoris photographer
Vidéo : Utopic lovers
Les prestataires présents : 
Le domaine : Le Sauvage en Camargue
Organisation/coordination et officiante de cérémonie : D Day wedding planner
Décoration et mobilier : Velvet Rendez-Vous
Sonorisation et mise en lumière : Key des Artistes
Traiteur cocktail et diner : La Grille BBQ
Make up et coiffure : Billy and Clyde
Animations / Dessert : 
Groupe de musique gipsy au cocktail : Gipsy del Mundo
Box photo pendant la soirée : Wild Stories
Dessert naked cake et cupcakes : Mary Cherry
Nos préparatifs et tenues : 
Robe de mariée : Olympe
Costume du marié : Beau
Pochette et cravate du marié et des témoins : Le Colonel Moutarde

 

 

 

 

VOUS ETES SATELLITE OF LOVE DE QUOI, DE QUI EN CE MOMENT ?
Hippie Sabotage et en particulier I Found You. Petite dédicace à nos copains Utopic Lovers qui ont choisi cette musique pour la vidéo de notre mariage civil et qu’on a découvert et adoré grâce à eux! 

A L’ORIGINE : LE BACKGROUND, LES CREATEURS

La co-fondatrice : Marie.

Née dans les hautes terres d’Aveyron, elle migre à Toulouse où elle étudie les arts appliqués. Puis elle enchaîne avec la photographie. Elle monte à Paris et se lance dans le grand bain. Elle travaille dans la presse musicale, sur des tournages, puis dans la mode où elle remportera le 1er prix du Fine Art photography Award, sera finaliste du prix Picto de la Jeune photographie de Mode et de la Bourse du talent… Elle rencontre Sébastien.

 
 

Le co-fondateur : Sébastien.

Né à Toulouse, il migre à différents endroits de France et de Belgique, touche un peu à tout, et atterrit finalement à Paris. Il se lance dans la vidéo et travaille dans la mode et le corporate. Auteur / musicien à ses heures perdues… Il rencontre Marie.

 
 
Break temporel. Huit mois en Australie.

Et au retour, Wild Sparrow voit le jour.

 
 

AVANT WILD STORIES < WILD SPARROW

Duo photo / vidéo spécialisé dans les mariages de 2013 à 2019, Wild Sparrow est le premier projet commun des créateurs de Wild Stories. C’est là que la petite graine de Wild Stories est semée. Marie propose un studio photo lors des prestations. Un fond, des accessoires, et un appareil + flash de studio déclenchés par les invités à l’aide d’une télécommande. Les prémices, donc… Jusqu’à ce que…

Good bye Paris, hello Bordeaux !

 
 

WILD STORIES : LA REFLEXION

C’est en voyant arriver les premières bornes photo lors des mariages en France que Marie et Sébastien décident de fabriquer la leur. En effet dans le paysage, quelque chose manque. Ils ne trouvent pas le photobooth de leur rêve.

« Nous voulions créér le photobooth que nous aurions aimé avoir, et qui n’existait pas encore ! » Marie.

Ils posent trois critères pour cela : un design sans concession (1), avec des matériaux nobles tels que le bois et le laiton (2), et des photos de qualité (3). L’objectif est clair : ne ressembler à personne d’autre, sinon à soi-même. La baseline coule de source : Fun et remarquable !

Nous sommes fin 2016. Ils passent une année à écrire le projet de Wild Stories, à prendre des contacts, à lancer les fondations. Ce qui n’était à la base qu’une idée destinée à enrichir leur offre de prestation mariage devient un projet à part entière.

« L’idée première était de créer un photobooth design, qui ne dénaturerait pas les décors des événements mais s’y fondrait avec classe. » Sébastien.

« Quel que soit le type d’événement, quand toute la déco est choisie avec soin, avec goût, le photobooth doit être à la hauteur de cela, tant esthétiquement que qualitativement. C’est ce qui nous a dirigé vers la création d’un objet haut de gamme ». Marie.

En priorité, Wild Stories est alors pensé en tant que marque « Made in France », travaillant avec des acteurs locaux. Le maillage humain constitue la clef de voûte du projet.

 

LE LANCEMENT > PREMIERE BORNE PHOTO

A Bordeaux, ils collaborent avec les designers passionnés de Woodlabo, et la première Wild Box voit le jour. Elle s’inspire des anciennes chambres photographiques. En parallèle, ils dénichent une caravane et la transforme en espace photobooth, avec un véritable décor personnalisable, clin d’œil à leur voyage en Australie. Enfin, en avril 2017, Wild Stories est officiellement lancé !

Marie et Sébastien basent alors leur activité à Darwin écosystème, lieu alternatif incontournable de Bordeaux.

« C’était l’endroit idéal. On y retrouvait les valeurs écologiques et humaines qui nous sont chères et nous étions très heureux d’être là… Même si nous n’avions qu’un petit bureau au milieu du co-working ! » Marie.

Six mois plus tard, ils quittent Darwin pour leur premier local. L’activité prend de plus en plus de temps et d’énergie et ils se lancent à corps perdus dans l’aventure.

 
 

RECONNAISSABLE ENTRE MILLE

Wild Stories fonde son identité sur le design de ses produits, sur la qualité de l’expérience client et des visuels de ses photobooths, mais aussi sur son rapport à la nature et aux arts en général.

« C’est sans doute une des choses qui nous différencient… A notre connaissance, avant la création de Wild Stories, il n’y avait pas de société de photobooth fondée par des professionnels de l’image en France. Notre background fait que nous apportons un point de vue plus artistique à notre activité avec une mise en avant de précieux savoir-faire. Nous faisons les choses différemment parce que nous sommes guidés par une logique différente. » Sébastien.

« Nous ne puisons pas notre inspiration chez les autres entreprises de photobooth, mais dans l’art, la photo, les films, la peinture, les arts numériques… Et surtout nous nous entourons de personnes qui sont dans le même esprit que nous ». Marie.

Les premiers shootings photo de la Wild Box se font en pleine nature, l’identité visuelle est lancée et cohérente avec la personnalité de l’entreprise. Protégé au niveau international, le design des bornes photo est unique et ne se trouve nul part ailleurs.

LE DEVELOPPEMENT: ETRE UNIQUE

« Nous nous sommes toujours dit que notre développement serait fait de manière raisonnée. Nous faisons avant tout les choses par plaisir et par passion et nous ne brûlons pas les étapes ». Sébastien

Suite à l’offre particulier, Wild Stories développe logiquement son offre avec les entreprises et participera ainsi plus tard avec ses photobooths aux 100 ans de Spritz à la rotonde Stalingrad, à la sortie de la 3ème saison de Stranger Things (Netflix) au Grand Rex avec les acteurs de la série… Au cabaret Madame Arthur à Pigalle ainsi que sur des festivals (Rock en Seine, la fête de l’humanité, etc). L’une des Wild Box entrera en résidence dans l’émission Quotidien de Yann Barthez, pour photographier les invités avant leur entrée sur le plateau.

L’entreprise poursuit dans son esprit d’authenticité et fait appel à des artistes et des professionnels soigneusement sélectionnés pour leur savoir faire, afin de créer des fonds qui ne se faisaient pas auparavant, tels que des fonds photos en papier découpé.

ECOLOGIE, ENGAGEMENT SOCIAL, L’IMPORTANCE DES VALEURS

Wild Stories a été créé autour de valeurs fondatrices. A l’origine, pour Marie et Sébastien, il était logique que leurs questionnements en tant qu’individu se retrouvent dans leur entreprise. C’est pourquoi chaque décision passe par le filtre de ces valeurs. L’aspect RSE est ainsi présent dès le départ, à la source du projet.

« A chaque fois que l’on doit faire quelque chose de nouveau, on se demande : est-ce qu’on va faire ceci ou cela pour de bonnes raisons? Quel est le sens ? Et c’est exactement la même chose pour les autres prestataires avec qui l’on travaille. On sélectionne en fonction de leur cohérence avec nos valeurs. » Marie.

« Bien sûr, on se questionne en tant qu’individus sur notre façon de vivre et l’impact de notre activité, mais ce n’est pas nouveau. Ma formation de base, c’est un BTS en Gestion et protection de l’environnement… Ça me suit partout ! Et Marie a mis en scène la tragédie du plastique dans les océans à travers sa série photo les eaux superficielles il y a déjà plusieurs années » Sébastien.

Wild Stories crée ses machines en série limitées, elles sont éco-conçues. L’entreprise adhére également au programme Reforest’Action et plante plus de 200 arbres entre 2018 et 2020, puis, dans l’optique de prendre part à un mouvement se rapprochant davantage de ses engagements, devient membre de 1% pour la planète en 2021. En parallèle, Wild Stories développe ses partenariats sur des événements œuvrant pour des causes environnementales et sociétales : la course Run for Planet, La Caserne, Le Conscious Festival, le Nouvel an solidaire de Darwin, etc.

PELE MELE DES SOUVENIRS DE LA GENESE

La bande son des débuts ?

Le groupe Beirut ! Nous l’avons beaucoup écouté pendant la période de réflexion et nous sommes toujours aussi fans !

Une image forte de la première année ?

La file interminable de gens qui faisaient la queue pour se prendre en photo à la Wild Box, sur le salon des Instapreneurs au carreau du Temple. Elle allait jusqu’au dehors et les gens pensaient que c’était la queue pour entrer dans le salon !

Une anecdote sur la genèse ?

Nous avons retapé la caravane dans un chalet en bois, près du lac de Biscarosse, en passant par le site Home Exchange, site d’échange de maison:) C’était le mois de novembre, il faisait froid, c’était un chalet plutôt destiné à la période estivale, donc sans chauffage, et on se caillait sévère !

Un moment délicat ?

Le premier créneau avec la caravane. No comment.

Wild Stories… Et si c’était à refaire ?

On le refait chaque jour avec plaisir 🙂